Code Sportif

Edition du 14.03.2004

I – Principes généraux

Article 1er

Toute manifestation sportive organisée dans le Grand-Duché par la FLHLP ou un de ses clubs affiliés est régie par les statuts et règlements des Fédérations Internationales respectives, les statuts de la FLHLP et le présent Code Sportif.

Article 2

A chaque manifestation sportive l’autorité de la FLHLP est exercée par le juge-arbitre désigné par le Conseil d’Administration. Le juge-arbitre a les pouvoirs les plus étendus pour faire observer les règlements et notamment celui de mettre hors épreuve à tout moment un concurrent qui ne répond pas aux conditions de qualification définies ci-après ou un membre licencié dont la tenue, la conduite ou les propos sont répréhensibles. Le juge-arbitre doit signaler toute infraction aux règlements et aux statuts au Conseil d’Administration qui peut en saisir les instances judiciaires.

II – Autorisations

Article 3

Tout club désirant organiser une manifestation sportive à caractère national ou international doit en demander l’autorisation et l’approbation du règlement 15 jours avant la date fixée pour la manifestation.

Article 4

Tout club désirant participer avec un nombre quelconque d’athlètes à une manifestation sportive à l’étranger doit en demander l’autorisation au moins 6 jours avant la date de cette manifestation.

Article 5

Un club qui désire faire renforcer son équipe par un athlète affilié à la FLHLP au titre d’un autre club ou à titre individuel doit en demander l’autorisation au moins 6 jours avant la manifestation en question. L’accord du club auquel appartient l’athlète dont le renfort est demandé et des autres clubs luxembourgeois engagés dans la même manifestation est à joindre à la demande d’autorisation.

Article 6

Dans l’intérêt sportif et en cas de circonstances exceptionnelles, le Conseil d’Administration peut déroger aux conditions définies aux articles 3, 4 et 5 précités.

III – Communications

Article 7

Les résultats officiels des manifestations sportives organisées dans le Grand-Duché doivent être certifiés exacts par le juge-arbitre de la FLHLP et parvenir au secrétariat fédéral dans les 6 jours qui suivent la manifestation.

Ce délai est de 1 mois pour les résultats officiels obtenus lors des manifestation à l’étranger.
A défaut ou en attendant une copie des résultats officiels, les résultats inofficiels sont à communiquer au secrétariat fédéral dans les 6 jours qui suivent la manifestation en question.

Article 8

L’athlète ayant établi un nouveau record ou une nouvelle meilleure performance lors d’un match officiellement autorisépar le C.A. à l’étranger doit présenter le procès verbal de son ou ses records dans un délai maximum de trois semaines. En cas de défaut de présentation le record ne sera pas homologué.

IV – Qualification

Article 9

La possession d’une licence fait preuve de l’affiliation individuelle à la FLHLP. Elle est obligatoire pour la participation à toute compétition.

La licence porte les noms, prénoms, et une photographie récente, nette et de dimensions suffisantes du titulaire ainsi que le nom du club auquel éventuellement il appartient.

Elle doit être munie des signatures de la F.L.H.L.P..

Pour être valable, la licence doit porter la date d’émission et l’année de de validité.

Un athlète ne peut participer à une compétition avant le 3e jour qui suit l’introduction de la demande et le payement de la licence auprès de la FLHLP.

Article 10.1

Un étranger ne peut s’affilier à un club de la FLHLP que si la Fédération étrangère respective nous confirme son non-affiliation, dans le cas d’un athlète étranger qui est ou a été affilié à une fédération étrangère, il doit produire un certificat de cette fédération dont il ressort que rien ne s’oppose à son affiliation à un club de la FLHLP. Cette disposition ne s’applique pas aux réfugiés politiques. L’étranger âgé de moins de 18 ans peut être dispensé de la production des certificats visés ci-dessus. La décision finale sera prise par le CA.

Article 10.2

On distingue 3 formes différentes d’affiliation ou participation active :

  1. Athlète Luxembourgeois ou Athlète affilié luxembourgeois (né sur le territoire luxembourgeois) ou qui réside au moins pendant 2 années sur le territoire luxembourgeois
  2. Athlète étranger affilié à la FLHLP (jamais-affilié à une Fédération étrangère) qui ne réside pas au territoire luxembourgeois.
  3. Athlète étranger engagé qui est affilié à une Fédération étrangère (voir statut article 26.8 de la FLHLP et statut 19 de l’IWF ainsi que les statuts de l’IPF et Fila).
  4. Tout autres cas spécifique est du ressort du CA.

Article 10.3

Sont autorisés à participer :

  • Les athlètes des catégories 1 à toutes les compétitions nationales et internationales,
  • les athlètes de la catégorie 2 à toutes les compétitions nationales et interrégionales ( Sarre-Lor-Lux, Benelux etc. ), et internationales après 2 ans d’affiliation,
  • les athlètes de la catégorie 3 également à toutes les compétitions nationales et interrégionales sous condition que le nombre au sein d’une équipe ne dépasse pas un tiers du nombre de l’équipe.

Article 11

Tout athlète doit se soumettre au contrôle médico-sportif institué par le Ministère de l’Education Physique et des Sports dans les conditions et délais prévues par les dispositions légales en vigueur.

Si le contrôle n’est pas passé dans le délai prescrit, la licence est suspendue. Un nouveau licencié ou un membre qui renouvelle sa licence après une absence aux compétitions de plus d’un an, doit passer avec succès le contrôle médico-sportif dans un délai de six semaines à compter à partir de la date où la licence est introduite auprès de la FLHLP. Pendant la durée de ce délai, l’athlète peut participer aux compétitions officielles. De toute façon, si le contrôle médico-sportif n’est pas passé, tous les résultats de l’athlète sont annulés et son club doit en tirer les conséquences y relatives. Si le contrôle médico-sportif est passé avec un résultat négatif, la licence sera toute de suite suspendue jusqu’à ce que l’athlète aura passé le médico-sportif avec succès. Les résultats seront homologués.

Article 12.1

Un athlète de nationalité luxembourgeoise affilié à la FLHLP, un athlète affilié luxembourgeois qui établit son domicile légal à l’étranger et demande une licence auprès d’une fédération étrangère peut rester affilié à un club luxembourgeois à condition de respecter prioritairement les engagements de la FLHLP et de son club luxembourgeois.

Pour être sélectionné pour les Championnats du Monde et d’Europe et autres compétitions internationales l’athlète doit être affilié à la FLHLP et remplir les conditions de l’article 19 des statuts de l’IWF, ainsi que les statuts de l’IPF et Fila respectivement du CIO.

Article 12.2

Un athlète de nationalité luxembourgeoise affilié à la FLHLP ( catégorie 1 + 2 voir article 10.2 du code sportif) résident sur le territoire luxembourgeois, qui demande une licence auprès d’une Fédération étrangère en respectant l’article 26.11 des statuts de la FLHLP peut rester affilié à un club luxembourgeois à condition de respecter prioritairement les engagements de la FLHLP et de son club luxembourgeois.

Cette de demande est renouvelable d’année en année.

Article 13

La FLHLP a seule compétence pour:

  1. délivrer la licence d’athlète, d’entraîneur, de membre de jury, de juge et d’officiel;
  2. délivrer la licence sports-loisirs;
  3. faire disputer des championnats nationaux;
  4. désigner les équipes nationales et les athlètes représentant le Grand-Duché de Luxembourg aux épreuves internationales ;
  5. autoriser l’organisation d’épreuves d’haltérophilie, de lutte ou de powerlifting à caractère national ou international au Grand-Duché de Luxembourg ;
  6. autoriser la participation des athlètes luxembourgeois à des épreuves organisées à l’étranger.

Article 14

La FLHLP est affilié au Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois (COSL), à l’International Weightlifting Federation (IWF), à l’European Weightlifting Federation (EWF), à la Fédération Internationale des Luttes Associées (FILA), au Comité Européen des Luttes Associées (CELA), à l’International Powerlifting Federation (IPF) et à l’European Powerlifting Federation (EPF).

Article 15

Tout athlète affilié à la FLHLP par l’intermédiaire d’un club perd sa qualité et ses droits de membre de la FLHLP en démissionnant de son club. Il pourra solliciter son affiliation provisoire (max. 1 année) à la FLHLP comme membre individuel en payant le montant prévu par les statuts de la FLHLP. En cas de non payement l’athlète restera affilié à son club démissionnaire.

Tout officiel affilié à la FLHLP par l’intermédiaire d’un club perd sa qualité et ses droits de membre de la FLHLP en démissionnant de son club. Il pourra solliciter son affiliation comme membre individuel auprès de la FLHLP en payant la somme prévue pour une licence individuelle.

Article 16

Les mutations d’un club à un autre ne peuvent être demandées que du 1er au 20 décembre.
Les mutations accordées prendront effet au 1er janvier de l’année suivante.

Les demandes de mutation doivent être établies par l’intéressé lui-même, en deux exemplaires, sur feuille spéciale „demande de mutation” et être adressées par ses soins, sous pli recommandé, à son club et à la FLHLP. Les demandes de mutation des athlètes n’ayant pas encore atteint la majorité légale doivent être contresignées par le père, la mère ou, à défaut, par le tuteur de l’intéressé.

Si dans les 10 jours qui suivent la réception de la demande de mutation, le club auquel appartient l’intéressé n’a pas fait connaître au Conseil d’Administration un avis défavorable, la mutation est accordée automatiquement.

En cas d’avis défavorable dans le délai statuaire, l’intéressé devient provisoirement membre individuel de la FLHLP en payant la somme prévue par les statuts. Il peut cependant, jusqu’au 1er janvier de l’année suivante, faire savoir au Conseil d’Administration qu’il entend se réaffilié au club auquel il appartenait au moment de sa demande de mutation.

Article 17

Le membre démissionnaire d’un club, passé provisoirement individuel en application de l’article 15 du présent Code Sportif, de même que le membre qui fait annuler sa carte d’affiliation auprès de la FLHLP ne pourront demander une licence pour un autre club que lors de la prochaine période de mutation, en observant les prescriptions de l’article 16. Le membre devenu individuel en application de l’article 16 pourra, un an après cette date, demander son affiliation à un club de son choix.

Un membre qui ne figure plus sur le relevé officiel de son club (à remettre au plus tard pour le 1er janvier de chaque année, sinon les anciens licenciés sont validés et cotisables pour une nouvelle année) peut de suite se réaffilier dans un club de son choix et ceci sans obligations et conditions quelconques vis-à-vis de son club.

V – Sélections

Article 18

Les athlètes représentants la Fédération sont sélectionnés par le Conseil d’Administration sur proposition de la Commission Sportive après consultation des entraîneurs nationaux. Peut faire partie de l’équipe nationale toute athlète de la catégorie 1 du Code sportif article 10.2 et catégorie 2après 2 ans.

Article 19

Les athlètes sélectionnés ne peuvent participer qu’avec l’autorisation expresse du Conseil d’Administration à une réunion quelconque au cours des 3 jours qui précèdent la rencontre internationale pour laquelle ils ont été sélectionnés.

VI – Catégories d’âge

Article 20

La FLHLP prévoit les catégories d’âge suivantes:

20.1. Haltérophilie

  1. Est senior tout athlète qui aura 21 ans au cours de l’année;
  2. Est junior II tout athlète qui aura 19 ans au cours de l’année;
  3. Est junior I tout athlète qui aura 17 ans au cours de l’année;
  4. Est cadets tout athlète qui aura 15 ans au cours de l’année;
  5. Est minime tout athlète qui aura 13 ans au cours de l’année;
  6. Est débutant II tout athlète qui aura 10 ans au cours de l’année;
  7. Est débutant I tout athlète qui à moins de 10 ans.

20.2. Lutte

  1. Est senior tout athlète qui a accompli sa 20ème année au cours de l’année précédente;
  2. Est junior tout athlète qui a accompli sa 17ème année au cours de l’année précédente;
  3. Est cadets tout athlète qui a accompli sa 15ème année au cours de l’année précédente;
  4. Est minime tout athlète qui a accompli sa 13ème année au cours de l’année précédente;
  5. Est débutant tout athlète qui a accompli sa 10ème année au cours de l’année précédente.
  6. Est poussin A tout athlète qui a accompli sa 8ème année au cours de l’année précédente;
  7. Est poussin B tout athlète qui a accompli sa 6ème année au cours de l’année précédente.

20.3. Powerlifting

  1. Est senior tout athlète qui a accompli sa 23ème année au cours de l’année précédente;
  2. Est junior tout athlète qui a accompli sa 17ème année au cours de l’année précédente;
  3. Est cadets tout athlète qui a accompli sa 15ème année au cours de l’année précédente;
  4. Est minime tout athlète qui a accompli sa 13ème année au cours de l’année précédente;
  5. Est débutant tout athlète qui a accompli sa 10ème année au cours de l’année précédente.

20.4. Vétérans des trois sports – en dehors de la catégorie des seniors les vétérans peuvent concourir dans les catégories suivantes:

Haltérophilie hommes
  1. Vétéran I tout athlète qui aura 35 ans au cours de l’année;
  2. Vétéran II tout athlète qui aura 40 ans au cours de l’année;
  3. Vétéran III tout athlète qui aura 45 ans au cours de l’année;
  4. Vétéran IV tout athlète qui aura 50 ans au cours de l’année;
  5. Vétéran V tout athlète qui aura 55 ans au cours de l’année;
  6. Vétéran VI tout athlète qui aura 60 ans au cours de l’année;
  7. Vétéran VII tout athlète qui aura 65 ans au cours de l’année;
  8. Vétéran VIII tout athlète qui aura 70 ans au cours de l’année ;
  9. Vétéran IX tout athlète qui aura 75 ans au cours de l’année ;
Haltérophilie dames
  1. Vétéran I tout athlète qui aura 35 ans au cours de l’année;
  2. Vétéran II tout athlète qui aura 40 ans au cours de l’année;
  3. Vétéran III tout athlète qui aura 45 ans au cours de l’année;
  4. Vétéran IV tout athlète qui aura 50 ans au cours de l’année;
Powerlifting hommes
  1. Vétéran I tout athlète qui aura 40 ans au cours de l’année;
  2. Vétéran II tout athlète qui aura 50 ans au cours de l’année;
  3. Vétéran III tout ahtlète qui aura 60 ans au cours de l’année;
Powerlifting dames
  1. Vétéran tout athlète qui aura 40 ans au cours de l’année;
  2. Vétéran tout ahtlète qui aura 50 ans au cours de l’année;
Lutte hommes
  1. Vétéran A tout athlète qui aura 35 ans au cours de l’année ;
  2. Vétéran B tout athlète qui aura 42 ans au cours de l’année ;
  3. Vétéran C tout athlète qui aura 49 ans au cours de l’année ;
  4. Vétéran D tout athlète qui aura 55 ans au cours de l’année ;

Les changements de catégories entrent en vigueur le 1er janvier de chaque année.

Article 21

La Fédération reconnaît des records luxembourgeois (seniors, nationalité luxembourgeoise requise) dans les épreuves suivantes :

  • En Haltérophilie hommes et dames :
    • arracher à deux bras, épauler et jeter à deux bras, total olympique
    • uniquement sur des rencontres nationales officielles de la FLHLP et des rencontres internationales.
  • En Powerlifting hommes et dames
    • flexion des jambes (squats), développé couché (bench-press) et soulevé de terre à deux bras (deadlift), total
    • uniquement sur les rencontres suivantes : nationales officielles de la F.L.H.L.P. et des rencontres internationales autorisées par le C.A.
  • En Bench-press hommes et dames :
    • développé couché
    • uniquement sur les rencontres suivantes : nationales officielles de la F.L.H.L.P. et des rencontres internationales autorisées par le C.A

dans les catégories suivantes :

Haltérophilie

Hommes Dames
1. -30 kg 1. -32 kg
2. -35 kg 2. -36 kg
3. -40 kg 3. -40 kg
4. -45 kg 4. -44 kg
5. -50 kg 5. -48 kg
6. -56 kg 6. -53 kg
7. -62 kg 7. -58 kg
8. -69 kg 8. -63 kg
9. -77 kg 9. -69 kg
10. -85 kg 10. -75 kg
11. -94 kg 11. +75 kg
12. -105 kg
13. +105kg

Powerlifting

Hommes (C/J/s) Dames (C/J/S)
1. -36 kg 1. -32 kg
2. -40 kg 2. -36 kg
3. -44 kg 3. -40 kg (M.C.D.)
4. -48 kg 4. -44 kg
5. -52 kg 5. -48 kg
6. -56 kg 6. -52 kg
7. -60 kg 7. -56 kg
8. -67.5 kg 8. -60 kg
9. -75 kg 9. -67.5 kg
10. -82.5 kg 10. -75 kg
11. -90 kg 11. -82.5 kg
12. -100 kg 12. -90 kg
13. -110kg 13. +90 kg
14. -125kg
15. +125kg

Lutte

Hommes

Seniors Juniors Cadets Ecoliers Vétérans
1. 48 -54 kg 46 – 49 kg 39 – 42 kg 29 – 32 kg 55 – 60 kg
2. -58 kg – 52 kg – 45 kg – 35 kg – 68 kg
3. -63 kg – 56 kg – 48 kg – 38 kg – 76 kg
4. – 69 kg – 60 kg – 52 kg – 42 kg – 84 kg
5. -76 kg – 65 kg – 57 kg – 47 kg – 92 kg
6. – 85 kg – 70 kg – 63 kg – 53 kg – 130 kg
7. – 97 kg – 76 kg – 69 kg – 59 kg
8. 97 – 130 kg – 83 kg – 76 kg – 66 kg
9. – 90 kg – 83 kg – 73 kg
10. 90 – 115 kg 93 – 95 kg 73 – 85 kg

Dames

1. 41 – 46 kg 40 – 43 kg 36 – 38 kg 28 – 30 kg
2. – 51 kg – 46 kg – 40 kg – 32 kg
3. – 56 kg – 50 kg – 43 kg – 34 kg
4. – 62 kg – 54 kg – 46 kg – 37 kg
5. – 68 kg – 58 kg – 49 kg – 40 kg
6. 68 – 75 kg – 63 kg – 52 kg – 44 kg
7. – 68 kg – 56 kg – 48 kg
8. 68 – 75 kg – 60 kg – 52 kg
9. – 65 kg – 57 kg
10. 65 – 70 kg 57 – 62 kg

Article 22

La Fédération reconnaît des meilleures performances FLHLP dans les épreuves suivantes

  • En Haltérophilie :
    • Débutants I, Débutants II, Minimes, Cadets, Juniors I, Juniors II, Seniors et vétérans hommes, Débutantes I, Débutantes II, Minimes, Cadettes, Juniors I, Juniors II, Seniors et vétérans dames pour les épreuves suivantes : arracher à deux bras, épauler et jeter à deux bras, total olympique ;
    • uniquement sur les rencontres nationales officielles de la FLHLP et les rencontres internationales.
  • En powerlifting :
    • Juniors, Seniors et vétérans hommes, Juniors, Seniors et vétérans dames pour les épreuves suivantes : flexion des jambes (squats), développé couché (bench-press), soulevé de terre à deux bras (deadlift), total ;
    • uniquement sur les rencontres suivantes : Championnats Nationaux Individuels, Coupe de Luxembourg, Coupe de l’Union Européenne, Championnats d’Europe et du Monde, Olympiade.
  • En powerlifting Jeunes :
    • cadets et cadettes pour les trois épreuves énumérées ci-dessus et total, mais sans accessoires.
    • uniquement sur les rencontres suivantes : Championnats Nationaux Individuels, Coupe de Luxembourg, Coupe de l’Union Européenne, Championnats d’Euorpe et du Monde, épreuves internationales autorisées par le C.A.
  • En bench-press :
    • Juniors, Seniors et vétérans hommes, Juniors, Seniors et vétérans dames dans l’épreuve développé couché ;
    • uniquement sur les rencontres suivantes : Championnats Nationaux Individuels, Coupe de Luxembourg, Coupe de l’Union Européenne, Championnats d’Euorpe et du Monde, épreuves internationales autorisées par le C.A.
  • En bench-press Jeunes :
    • minimes, cadets et cadettes pour l’épreuve énumérée ci-dessus, mais sans accessoires.
    • uniquement sur les rencontres suivantes : Championnats Nationaux Individuels, Coupe de Luxembourg, Coupe de l’Union Européenne, Championnats d’Euorpe et du Monde, épreuves internationales autorisées par le C.A.

Les conditions pour l’homologation des meilleures performances FLHLP établies par des étrangers affiliés à la FLHLP sont déterminées à l’article 39.

VII – Du Dopage

Article 23

Est considérée comme dopage et donc interdite l’utilisation, par des athlètes actifs, de toute substance ou tout moyen figurant sur la liste établie par l’organisme national de coordination en matière de dopage (désigné dans la suite par l’expression ¨ Instance de contrôle ¨) susceptible d’influencer les capacités et performances sportives ou de masquer l’emploi de telles substances (désignées dans la suite par l’expression ¨ substances dopantes ¨).

Article 24

L’utilisation de substances dopantes est interdite aux licenciés actifs tant à l’occasion des compétitions qu’en dehors de celles-ci.

Articles 25

Si un licencié actif est obligé, pour des raisons médicales, d’utiliser un médicament contenant une substance figurant sur la liste des substances interdites, il doit se retirer de la compétition et prévenir la FLHLP de suspendre temporairement sa licence.

Si le médicament contient une substance figurant sur la liste des substances admises uniquement pour combattre, sous surveillance médicale, une maladie aiguë, un certificat médical, attestant la nécessité du traitement, doit être versé à l’instance de contrôle avant le début de la compétition.

Article 26

Il est interdit à tout membre licencié d’administrer, d’encourager ou d’inciter à administrer une substance dopante à un licencié actif.

Cette interdiction ne s’applique pas au médecin du sport qui , en cas d’indication médicale, prescrit ou administre au sportif un médicament contenant une substance dopante. Ce médecin est tenu, en fonction de la distinction prévue à l’article 3, soit d’inviter le licencié sportif à se retirer de la compétition, soit d’établir le certificat prévu à cette disposition.

Article 27

Tout licencié actif est tenu, à la requête de l’instance de contrôle ou du C.A., de se soumettre à tout moment au contrôle de dopage.

Article 28

Les organisateurs d’une compétition sont tenus, sur demande, de collaborer, dans la mesure de leurs possibilités, avec l’instance de contrôle en vue d’assurer le déroulement correct des opérations de contrôle.

Article 29

Le licencié actif convaincu, à l’occasion d’une compétition, de dopage ou de refus du contrôle perd tout bénéfice de sa participation à ladite compétition, ainsi que des résultats obtenus, qui ne sont pas homologués.

Article 30

Sans préjudice de la sanction prévue à l’article 29, le licencié actif qui contrevient aux articles 24 et 27 encourt une suspension de 3 mois à 3 ans et en cas de récidive, une suspension pouvant aller jusqu’à l’exclusion à vie.

Article 31

Tout membre licencié qui administre, aide, encourage ou incite à administrer une substance dopante à un licencié actif encourt une suspension de 3 ans et en cas de récidive, l’exclusion à vie.

Article 32

Tout membre licencié qui entrave l’action des responsables de l’instance de contrôle ou qui, en tant que collaborateur, responsable ou organisateur d’une compétition, reste en défaut de prêter aux précités l’aide qu’ils sollicitent, encourt une suspension de 3 mois à 1 an. En cas de première récidive, la durée de la suspension est de 1 à 2 ans, en cas de deuxième récidive, le membre licencié est exclu à vie.

VIII – Réglementation des compétitions

Article 33

De façon générale, la participation aux compétitions officielles définies ci-après est obligatoire pour tous les clubs affiliés. Les compétitions officielles : Championnats Nationaux Individuels, Coupe de Luxembourg, Coupe de la FLHLP, Challenge de la CST, Championnats interclubs, Coupe des Jeunes et Challenge Jean Philippe.

Article 34

Pour des raisons d’organisations, les épreuves des réunions officielles de la FLHLP pourront se dérouler lors d’une autre réunion (par exemple championnats nationaux lors des championnats Sarre-Lor-Lux).

Article 35

Le conseil d’Administration fixe les dates et lieux des réunions officielles. Il en établit l’horaire dont il se réserve le droit de le modifier et désigne le juge-arbitre de la réunion.

Un changement de date ou d’horaire d’une compétition officielle, fixée au calendrier sportif, ne peut être accordé par le Conseil d’Administration à un club qu’en cas de force majeure concernant la disponibilité d’une salle de compétition. Au paravent, l’organisateur est prié d’entreprendre toutes les démarches possibles pour trouver (ou changer) une salle adéquate.

Articles 36

Toute réclamation contestant le déroulement d’une compétition est à adresser sur place et par écrit au juge-arbitre de la réunion.

IX – Championnats Individuels

Article 37

Le Conseil d’Administration fixe le mode d’organisation des Championnats Nationaux Individuels. Un athlète ne peut participer qu’aux épreuves de sa catégorie d’âge et à celles des seniors.

Article 38

Les Championnats Nationaux Individuels sont ouverts à tous les athlètes affiliés à la FLHLP et aux athlètes de nationalité luxembourgeoise affiliés à une fédération étrangère membre de la Fédération Internationale.

Le conseil d’Administration peut admettre aux Championnats Nationaux Individuels des athlètes étrangers affiliés à une fédération membre de la Fédération Internationale qui ne peuvent cependant pas acquérir un titre ou une médaille.

Article 39

Les athlètes de nationalité étrangère ou apatrides affiliés à la FLHLP peuvent se voir décerner le titre de Champion de Luxembourg à condition d’être nés sur le territoire du Grand-Duché, ou d’avoir leur domicile légal au Grand-Duché au moins pendant 2 ans, ou de disposer d’une licence valable de la F.L.H.L.P. depuis deux anées révolues. La F.L.H.L.P. leur reconnaît les meilleures performances.

X – Championnats Interclubs

Article 40

Pour les Championnats Interclubs de l’haltérophilie, les clubs sont groupés en une seule division, sauf décision contraire de la Commission Technique.

Les équipes peuvent être masculine ou mixte. (Mode d’emploi: il a été retenu lors de l’assemblée générale du 12 mars 1995 qu’une première équipe d’un club peut être masculine ou mixte, une deuxième ne peut être masculine ou féminine. Une équipe purement féminine sera intégrée aux Championnats hommes. Au cas de l’inscription de deux équipes féminines complètes un championnat interclubs dames sera organisé et la mixité sera annulée pour les deux championnats interclubs haltérophilie)

Article 40.1

Lors de chaque journée du championnat, la participation par club est limitée à cinq athlètes qui entrent en ligne de compte pour le classement. Chaque club a le droit de faire participer deux athlètes hors concours, au cas ou le nombre d’athlètes ne dépasse pas 20.

Article 40.2

Le championnat sera pointé relatif. Une équipe vainqueur aura droit à trois points. L’équipe perdante marquera un point. En cas d’ex-aecquo, chaque équipe aura droit à deux points.

Seront notés au tableau de cotation également les points relatifs sinclair exacts. Sera déclaré champion le club ayant totalisé le plus grand total de points de match.

En cas d’égalité de points, le total des points relatifs sinclair sera déterminant.

Article 41

Il sera organisé un championnat interclubs en powerlifting d’après les tables de cotation internationales (wilks) avec la participation obligatoire de trois athlètes par équipe masculine ou mixte. Il peut être organisé un championnat interclubs hommes et un championnat interclubs dames sur décision du Conseil d’Administration en respectant l’état des inscriptions préliminaires.

Les Championnats interclubs sont ouverts aux catégories juniors et seniors, hommes et dames. (Mode d’emploi : il a été retenu lors de l’assemblée générale du 12 mars 1995 qu’une première équipe d’un club peut être masculine ou mixte, une deuxième ne peut être masculine ou féminine. Une équipe purement féminine sera intégrée aux Championnats hommes. Au cas de l’inscription de deux équipes féminines complètes un championnat interclubs dames sera organisé et la mixité sera annulée pour les deux championnats interclubs powerlifting.)

XI – Coupe de Luxembourg

Article 42

Le conseil d’Administration confie l’organisation de la Coupe de Luxembourg au vainqueur de l’édition précédente.

Article 43

En haltérophilie, la participation par club est limitée à cinq athlètes qui entrent en ligne de compte pour l’établissement du classement. La participation hors concours n’est pas admise. Le pointage pour les coupes sera le même que pour les championnats par équipes.

Les équipes sont masculine ou mixte (voir art.40).

En cas de performance équivalente, l’équipe la plus légère sera déclarée vainqueur.

Article 44

Participeront à la Coupe de Luxembourg en haltérophilie les deux premiers classés du Championnats Interclubs. Le vainqueur se voit décerné la Coupe de Luxembourg.

Article 45

Il peut être organisé une Coupe de Luxembourg en lutte d’après les règlements internationaux.

Article 46

Il sera organisé une Coupe de Luxembourg en powerlifting selon les modalités des articles 41 et 44 du Code Sportif.

XII – Coupe de la FLHLP

Article 47

Participeront à cette Coupe en haltérophilie, resp. en powerlifting ou en lutte tous les autres clubs de la FLHLP que sub. article 44 selon les modalités fixées à l’article 41.

Article 48

Un athlète qui a participé à la Coupe de Luxembourg n’a plus le droit de participer à la Coupe de la FLHLP.

XIII – Coupe des Jeunes

Article 49

Il sera organisé une Coupe des Jeunes – haltérophilie et powerlifting pour les catégories d’âge suivantes : débutants I, débutants II, minimes, cadets et juniorsI, juniors II halt, masculin et féminin et les catégories d’âge cadets (sans accessoires) et juniors power. Masculin et féminin.

La participation par club est illimitée. Un classement par catégories d’âge sera établi selon les tables de cotation sinclair et wilks.

Le meilleur athlète de chaque catégorie d’âge se verra attribué d’une coupe.

XIV – Challenge de la CST

Article 50

Il sera organisé un Challenge de la CST Haltérophilie et un Challenge de la CST Powerlifting.

Le nombre de participants est limité à 2 athlètes par catégorie d’âge à savoir : pour l’haltérophilie 2 débutants I, 2 débutants II,2 minimes,2 cadets , 2 juniors I, 2 juniors II et 2 seniors, pour le powerlifting 2 cadets (sans accessoires), 2 juniors, 2 seniors hommes, dames ou mixte. La participation hors concours n’est pas admise

Un classement par catégorie d’âge sera établi selon les tables de cotation sinclair et Wilks. Les premiers de chaque catégorie d’âge recevront 4 points (seront pris en considération les deux athlètes par catégorie d’âge), le deuxième trois points, le troisième deux points et le quatrième un point. Le nombre des points distribués varie selon le nombre des clubs participants (par exemple 4 clubs 4 points pour le premier de chaque catégorie d’âge, trois clubs trois points pour le premier de chaque catégorie d’âge etc). Un club ayant des athlètes dans chaque catégorie d’âge peut s’il gagne toutes les catégories se retrouver premier au classement avec un total de 4 x 4 points = 16 points avec 4 clubs participants. En cas d’égalité dans une catégorie d’âge sera pris en considération le poids des athlètes les plus légers pour départager les points.

XVI – Dispositions finales

Article 51

Tous les cas non prévus par le présent Code Sportif sont tranchés par le Conseil d’Administration de la FLHLP.